L'appel de la rivière

Un projet documentaire de Gérard Jumel.

* * *
En préambule :
Il est une anecdote dans la bible (St Jean 21) très révélatrice de la passion
des pêcheurs : "Lorsque le Christ ressuscité apparaît le matin sur le rivage
de la mer de Galilée, il s'adresse à ses disciples désespérés pour les aider
à ramener leur filet. On apprend alors que ce dernier ne contenait pas
une certaine quantité de poissons ou qu'il était rempli d'un tas de poissons,
mais qu'il y en avait exactement 153.
"
Imaginez les circonstances : Jésus est sur la plage, après la crucifixion
et la résurrection, tout juste revenu d'entre les morts, et pourtant
il est écrit que le filet contenait très précisément 153 gros poissons.
On peut sans aucun doute penser que les disciples les ont comptés
un par un pendant que Jésus, qui venait de se sacrifier pour l'humanité,
attendait debout à côté, totalement ignoré.
Tels sont donc la force et l'instinct du pêcheur.

Le sujet :
La pêche, les Apôtres viennent de le montrer, est donc histoire de passion,
comme existe la passion amoureuse. Avoir un jour la fibre, l'avoir pour toujours.
Sans doute parce que pêcher remue en nous des archaïsmes profonds,
enfouis dans notre inconscient.
La pêche est aussi initiatique par essence - ses secrets se transmettent souvent
de père en fils - car on ne peut pas pêcher sans avoir été instruit en la matière.
Pour réussir à prendre un poisson, il faut apprendre à voir et décrypter
chaque signe de la nature.
Ce film est donc l'histoire d'un nouvel "initié" par des pêcheurs hors pair,
pour qui la rivière est un grand scénario en mouvement perpétuel ; le parcours
d'un homme qui, de simple mortel, devient pêcheur devant l'Eternel.
La pêche comme une leçon de vie.


L'appel de la rivière
Tête de page